Découvrez   

Le nombre d’indépendantes à Bruxelles grimpe : malgré des obstacles, l’entrepreneuriat féminin progresse

Selon le dernier baromètre de la plateforme Women in Business, une femme sur dix en Région bruxelloise était indépendante à titre principal en 2018. En 10 ans, le nombre de femmes indépendantes a progressé de 30% dans la capitale, voire de plus de 50% pour les indépendantes complémentaires. Pourtant, certains freins existent toujours pour les femmes qui souhaitent lancer leur activité.

Selon l’édition 2019 du baromètre de la plateforme Women in Business, qui s’intéresse aux chiffres de travailleuses bruxelloises en 2018, plus de 27 000 femmes âgées de moins de 65 ans, soit 10% des Bruxelloises exerçant une activité professionnelle, étaient considérées comme indépendantes à titre principal. Une croissance qui se confirme sur le long terme : en 10 ans, le nombre de femmes indépendantes a progressé de 30% en Région bruxelloise.

Cette progression s’explique notamment par de nombreuses initiatives destinées à mettre en avant l’entrepreneuriat féminin. Senrei Wu, qui a lancé la boucherie végétarienne BoucheB dans la rue des Tanneurs, a ainsi profité d’une coopérative d’activités pour se lancer. Même si cela ne s’est pas fait sans difficulté. Plusieurs obstacles peuvent en effet se placer face à ces femmes qui souhaitent démarrer leur projet entrepreneurial : “La conciliation entre la vie privée et la vie professionnelle, l’accès au financement et la peur du risque”, cite notamment Loubna Azghoud, coordinatrice de la plateforme Women in Business.

La plateforme et l’agence régional hub.brussels vont désormais lancer une étude pour évaluer l’impact du coronavirus sur les femmes entrepreneurs à Bruxelles.

■ Reportage de Valérie Leclercq, Nicolas Scheenaerts et Laurence Paciarelli.

Partager l'article

13 juillet 2020 - 16h46
Modifié le 13 juillet 2020 - 16h46