Découvrez   

Le musée Marc Sleen ne ferme pas ses portes pour le moment

La subvention annuelle de 200.000 euros de la Région bruxelloise pour le musée Marc Sleen prend fin en 2022, date du 100e anniversaire de la naissance de l’auteur de bande dessinée flamand et père du personnage Néron. Pour le quotidien de Standaard, c’est la fin du musée. La Fondation Marc Sleen dément.

“Les rumeurs de fermeture définitive sont prématurées”, déclare Catharina Kochuyt, veuve de Marc Sleen et présidente de la fondation. “Il est vrai que la subvention actuelle prend fin en 2022. Mais rien ne dit que nous ne pouvons pas persister par nous-mêmes. Ce n’est absolument pas la fin du musée. Nous sommes en train d’examiner différentes pistes, comme une nouvelle collaboration avec le musée de la BD. Mais c’est prématuré aussi”, ajoute Catharina Kochuyt.

Le Centre belge de la bande dessinée, situé en face, a géré le musée Marc Sleen jusqu’en 2018. Mais les visiteurs restent trop peu nombreux et il n’a jamais atteint ses objectifs.

C’est Marc Steen lui-même qui avait insisté pour l’ouvrir. Son souhait s’était finalement réalisé en 2009. L’auteur de BD avait transféré ses archives à la fondation en échange d’une rente. Le musée lance un incubateur de bande dessinée au mois de mai, rapporte Bruzz. Son atelier accueillera de jeunes dessinateurs récemment diplômés.

“Leurs travaux pourront entrer en dialogue avec l’œuvre de Marc Sleen, car ils seront exposés ensemble”, explique Catharina Kochuyt.

Belga – Photo: Antony Gevaert

Partager l'article

28 février 2020 - 13h58
Modifié le 28 février 2020 - 13h58