Le MR bruxellois souhaite interdire les minarets visibles dans la capitale

C’est ce qu’a indiqué le conseiller communal koekelbergeois Lucas Ducarme quelques jours après la conférence de presse de Philippe Close sur les incidents dans le quartiers Lemonnier.

Le MR bruxellois souhaite interdire les minarets ou les coupoles dans la capitale. C’est ce qu’a indiqué ce samedi le conseiller communal koekelbergeois Lucas Ducarme (MR) dans une interview à la DH. Il souhaite ainsi “interdire dans le paysage bruxellois les éléments architecturaux nouveaux et ostentatoires tels que les minarets ou les coupoles, etc., qui ne font pas partie de notre patrimoine historique“, indique-t-il à nos confrères. Il plaide également pour l’interdiction “du port ostentatoire des signes convictionnels tant pour les élèves que pour les professeurs (…) mais aussi dans l’administration“.

L’annonce du mandataire intervient quelques jours après les tensions aux abords de la station de métro Lemonnier. Le bourgmestre PS de la Ville de Bruxelles avait alors indiqué que “les pouvoirs publics ont énormément investi dans ce quartier pour le réhabiliter. Il y a eu un énorme travail, même si tout n’est pas résolu. Nous avons un ‘quartier méditerranéen’ dont nous assumons l’identité”. Des propos que Lucas Ducarme dénonce : “Faire ce choix, c’est favoriser le repli identitaire et le communautarisme (…) Pour nous, il y a un seul Bruxelles basé sur des valeurs communes.” Pour lui, “vivre en Belgique implique à renoncer à ce qui est de facto incompatible avec nos valeurs.

Rédaction

Partager l'article

16 mars 2019 - 16h13