Découvrez   

Le gouvernement bruxellois se tient de manière virtuelle pour la première fois

Ce jeudi matin, le gouvernement bruxellois s’est réuni comme à son habitude. Enfin presque, puisque pour la première fois, il s’est tenu de manière totalement virtuelle.

Le 19 mars dernier, les ministres s’étaient réunis physiquement chez le ministre-président Rudi Vervoort mais dans une autre salle que celle de d’habitude. Plus grande et plus aérée, elle permettait de respecter les distances de sécurité.

Le 26 mars, les ministres sont aussi venus sur place à l’exception du ministre de la Santé, Alain Maron, atteint du Covid-19. Confiné à son domicile, il a assisté à la réunion de manière virtuelle.

Cette semaine, il a été décidé que la réunion se ferait aussi à distance. Pour la suivante, rien n’a encore été décidé. Cela dépendra de l’évolution de l’épidémie.

En tout cas, aucun autre ministre ne présente de symptôme.

La conférence des bourgmestres annulée

L’autre grande réunion en Région bruxelloise est la conférence des bourgmestres. Il a été décidé de la suspendre pour le moment. Cela  n’empêche pas les bourgmestres de travailler et de communiquer notamment via un groupe Whatsapp. La question de la validité des sanctions administratives est toujours au coeur de leur discussion.

Ce jeudi, une réunion du collège des procureurs généraux avec le procureur du Roi doit décider de la validité ou non des sanctions administratives communales pour non respect des mesures liées au confinement. Pour les secrétaires communaux, elles seraient légales puisque l’article 11 du règlement général de police prévoit de sanctionner les personnes qui ne respectent pas une injonction d’un agent de police.

Vanessa Lhuillier -Photo: BX1

Partager l'article

02 avril 2020 - 14h23
Modifié le 02 avril 2020 - 14h59