Découvrez   

Le gouvernement bruxellois débloque 8,4 millions d’euros pour le secteur culturel

Camerawoman Jennifer Fuks - Capture BX1

Un accord a été signé entre la Région bruxelloise, la Cocof et la VGC pour accorder une aide supplémentaire au secteur culturel. Parmi les aides, on retrouve la création d’un fonds pour aider les intermittents de la culture.

Pour la capitale, le secteur culturel est clé. Il fonctionne avec des travailleurs qui aujourd’hui se retrouvent souvent sans revenu.

Ni indépendant, ni salarié : les intermittents se retrouvent sans revenu suite à la crise

Ainsi, le gouvernement a décidé d’accorder une prime de 2.000 euros pour toutes les organisations culturelles et créatives touchées par la crise. Cette prime unique s’adresse à toutes les organisations bruxelloises des secteurs culturels et créatifs qu’ils agissent dans le champs marchand ou non lucratif. La prime sera octroyée sur demande expresse de l’organisation auprès de Bruxelles Économie Emploi via un formulaire en ligne disponible prochainement.

Une aide de 1.500 euros sera aussi accordée aux travailleurs intermittents de la culture grâce à la création d’un fonds de 5 millions d’euros. Les personnes qui n’ont pas droit ni au chômage temporaire ni au droit passerelle pourront la demander.

« La Région prend la mesure de l’urgence pour les travailleurs intermittents de la culture et de leur apport humain, social, culturel et économique indiscutables pour notre ville. Si nous voulons être la capitale européenne de la culture à un horizon de 10 ans et continuer à exister sur la scène nationale et internationale, on se doit de soutenir le terreau culturel et créatif bruxellois. Opposons à la distanciation sociale nécessaire durant cette période, une toile de rapprochement social, humain et créatif » déclare le Ministre-Président Rudi Vervoort.

V.Lh. – Photo: BX1

Partager l'article

14 mai 2020 - 16h44
Modifié le 14 mai 2020 - 16h44