L’artiste juif Richard Kenigsman s’exposera de jeudi à samedi à Uccle sous surveillance

L’artiste Richard Kenigsman, connu internationalement pour son engagement dans la communauté juive, s’exposera de jeudi soir à samedi à la galerie d’art “Au fil du temps”, située chaussée d’Alsemberg 895 à Uccle.

Des mesures de sécurisation ont été décidées ces derniers jours par principe de précaution, a déploré jeudi Michel Lussan-Loïtzanski, directeur de communication pour l’exposition intitulée “Return to the future” et par ailleurs administrateur de l’Association pour la Mémoire de la Shoah (AMS).

La surveillance sera plus particulièrement importante jeudi soir pour le vernissage. Michel Lussan-Loïtzanski avance que c’est une première en Belgique que de devoir sécuriser un évènement artistique. Une preuve selon lui d’un développement notable de l’antisémitisme en Belgique, qu’il affirme plus marqué que dans la majorité des autres pays européens.

Cette prise de précaution pour l’exposition se comprend au vu de “l‘augmentation des actes antisémites, des stigmatisations moyenâgeuses comme la caricature de Charles Michel, du fait que la Belgique ressorte dans une étude comme le premier pays occidental en Europe où l’antisémitisme commence à prendre des proportions majoritaires (Seul un Belge sur deux considère que l’antisémitisme est un problème selon l’Eurobaromètre sur la perception de l’antisémitisme, Ndlr.) et du fait qu’un ensemble de choses ne soient pas sanctionnées“, estime Michel Lussan-Loïtzanski.

Richard Kenigsman traite pourtant avant tout de la Shoah, loin des sujets contemporains plus en proie à la polémique. Pour l’exposition “Return to the future”, 14 tableaux monumentaux réalisés ces dernières années seront exposés. Né en 1945 en Belgique, l’artiste vit et travaille à Bruxelles. En s’exprimant à travers la peinture, la sculpture et le dessin, il détourne avec ironie, autodérision et subversion d’anciennes images afin de questionner l’identité juive et les traces de mémoire qui s’y rattachent.

Belga/Image: capture d’écran YouTube

Partager l'article

16 mai 2019 - 05h11