La sécurité près des mosquées bruxelloises renforcée après l’attentat de Christchurch

L’attentat terroriste de Christchurch, qui a coûté la vie à 50 personnes après une fusillade dans deux mosquées de la ville néo-zélandaise, a également marqué les esprits en Belgique. Notamment au sein de la communauté musulmane, symboliquement visée par cette attaque.

Selon Jamal Habbachich, président du conseil des mosquées de Molenbeek, l’inquiétude parmi les fidèles est perceptible. “Depuis l’attentat, ils sont nombreux à venir prier dès le matin”, explique-t-il.

Si l’OCAM n’a pas élevé le niveau de la menace terroriste suite à cet attentat, la police va tout de même mobiliser de nouvelles patrouilles pour assurer la sécurité autour des mosquées belges, et répondre à cette inquiétude. Aucun représentant des cultes n’a toutefois été consulté par les autorités concernant cette sécurité supplémentaire.

■ Reportage de Sabine Ringelheim et Nicolas Scheenaerts.

Partager l'article

18 mars 2019 - 15h30