La Région bruxelloise financera les fabriques d’église mais avec modération

Le gouvernement bruxellois a décidé de réformer le financement des églises, peut-on lire dans Le Soir. Pour le moment, le déficit des fabriques d’église est compensé obligatoirement par les communes. A partir de 2021, cela sera la Région qui remplira le tronc mais elle se montrera plus stricte sur le déficit.

En 2019, les communes ont complété le déficit des fabriques d’église à hauteur de 1,702 million d’euros. Elles sont dans l’obligation de faire un tel geste et certaines fabriques sont du coup un peu moins regardante que d’autres sur leur équilibre budgétaire. Cette disposition vaut pour les cultes catholique, protestant, israélite et anglican alors que les communautés islamiques ou orthodoxes bénéficient d’un financement régional.

A partir de 2021, tout le monde devrait donc être sur un pied d’égalité. Mais la Région a décidé de réduire les dépenses. Ainsi, pour les fabriques d’église, la compensation régionale ne pourra dépasser les 30% des dépenses ordinaires. Elles pourront aussi vendre leur patrimoine immobilier pour financer le culte. Dans leur recette, elles pourront aussi enregistrer la location, les legs, les dons privés ou les fondations.

V.Lh. – Photo:BX1

Partager l'article

26 février 2020 - 08h21