La prime de 2.000 euros au secteur créatif et culturel se concrétise à Bruxelles

Le gouvernement bruxellois a annoncé jeudi avoir validé les conditions d’octroi de la prime de 2.000 euros octroyés au secteur créatif et culturel de la capitale.

En Région bruxelloise, on considère que 952 organisations auraient droit à la prime. Cela représente un montant de 1,9 million d’euros. Le secteur culturel et créatif est un des plus touchés par la crise sanitaire du Covid-19.

Plusieurs conditions

La prime, dont la décision de principe avait été prise il y a trois semaines, sera accessible aux structures du secteur culturel et créatif bruxellois organisées sous la forme d’une entreprise à but non lucratif. Elles devront disposer d’au moins un siège d’exploitation sur le territoire bruxellois, employer au maximum cinq équivalents temps plein et avoir subi des pertes de recettes.

Par ailleurs, les organisations ne pourront pas avoir débuté une procédure de mise en faillite ou liquidation avant mars 2020 et la prime ne pourra pas être cumulée avec une autre aide instaurée par tout autre niveau de pouvoir. La prime sera octroyée sur demande expresse de l’organisation auprès de Bruxelles Économie Emploi et n’est octroyée qu’une seule fois.

Justifiant sa décision, la gouvernement bruxellois a souligné l’importance de la culture pour le dynamisme d’une ville et en particulier pour la Région-capitale où elle est abondante et apporte son lot d’avantages, y compris sur le plan social, économique et de l’emploi. Elle contribue également à la renommée internationale de Bruxelles et à améliorer la qualité de vie dans la Région-ville.

Belga

Partager l'article

04 juin 2020 - 13h54
Modifié le 04 juin 2020 - 13h54