La police fédérale et bruxelloise rendent hommage à leur agents tombés en mission

Policiers et représentants politiques se sont rassemblés ce samedi devant le siège de la Police fédérale, rue Royale, pour y honorer la mémoire des agents décédés dans le cadre de leurs missions.

La cérémonie a eu lieu en présence de Pieter De Crem, ministre fédéral de la Sécurité et de l’Intérieur, et de Koen Geens, en charge de la Justice, ainsi que de Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles. Ce dernier s’est dit, sur Twitter, particulièrement ému par l’accueil réservé aux familles.

Un mur de la mémoire a été inauguré dans la foulée à l’intérieur du Polis Center, qui abrite le commissariat central. Ce “Wall of memory” reprend les noms et les visages des 27 policiers qui ont perdu la vie en service depuis la réforme des polices, en 2001. La cérémonie s’est déroulée au son de la fanfare de la police.

Lors de l’inauguration du mémorial, le ministre Pieter De Crem a souligné “qu’il s’agissait à chaque fois de personnes dont la tâche, la mission et la vocation quotidienne consistaient à rendre votre vie et notre coexistence plus sûre et sécurisée. Ils furent des inspecteurs et des inspecteurs principaux qui, animés d’un grand sens de la justice, ont choisi non seulement d’exercer un métier mais également de remplir une mission. Par dessus tout, il s’agissait à chaque fois de la perte d’une vie humaine, d’un ami, d’un partenaire, d’une maman, d’un papa”.

Arnaud Bruckner (avec Belga) – Photo : Ph. Close (Twitter)

Partager l'article

07 décembre 2019 - 12h54