Découvrez   

La police en tort lors d’arrestations de gilets jaunes à Bruxelles

Des limites ont été franchies par la police au cours des arrestations menées lors des manifestations des “gilets jaunes” à Bruxelles en 2018 et 2019, selon un rapport du Comité P, cité dans De Tijd vendredi.

Le Comité P évoque notamment des fouilles corporelles sans motifs. Selon la présidente du comité, Kathleen Stinckens, des plaintes ont également émergé au sujet de détentions de “gilets jaunes” lors d’autres manifestations aussi. Le député Groen Stefaan Van Hecke exige que la police tire des leçons de cette expérience.

Source/Image : Belga

Partager l'article

29 mai 2020 - 07h37
Modifié le 29 mai 2020 - 07h43