La Flandre veut supprimer l’entrée et la sortie 8 du Ring, la commune de Jette s’inquiète

Dans le cadre du réaménagement du Ring, la Flandre veut, via un projet alternatif, supprimer l’entrée et la sortie 8 du Ring, qui débouchent vers Wemmel. Une mesure vue d’un bon oeil par les responsables communaux mais beaucoup moins par la commune de Jette, qui verrait la circulation dans sa commune augmenter sensiblement. 

Actuellement, trois projets sont sur la table du gouvernement flamand. Ce mardi soir, des représentants de l’agence régionale flamande de la mobilité se sont rendus à Wemmel, pour présenter ces projets aux autorités communales et aux habitants.

La mesure phare de ces projets est donc la suppression de l’entrée et de la sortie 8 du Ring. “Ce serait une bonne chose car elle débouche sur l’avenue de Limburg Stirum, une artère dans laquelle on retrouve de nombreuses habitations et actuellement utilisée de façon intensive par d’autres utilisateurs que les Wemmelois”, explique le bourgmestre Walter Vansteenkiste à La DH.

Même son de cloche du côté de Vincent Jonckheere, échevin de la Mobilité : ““Avoir trois sorties de ring sur une distance d’un kilomètre et demi est une aberration. L’une des trois sorties doit donc être supprimée et le plus logique serait de supprimer celle de Wemmel car elle n’alimente que la commune, tandis que la sortie 9 alimente l’UZ Brussel et l’entrée vers Bruxelles-Ville, tandis que la sortie 7 débouche sur le parking C du Heysel”. Il ajoute: “Il faut savoir que 55 % du trafic qui passe par l’avenue Limburg Stirum provient de la circulation de l’A12. Il s’agit donc du trafic de transit qui impacte négativement la qualité de vie dans le quartier”.

Cette mesure devrait reporter la circulation vers les autres sorties, dont la sortie 9, qui débouche sur Jette, qui s’inquiète d’une augmentation significative du trafic dans sa commune : “C’est clairement une mauvaise alternative pour la commune. Les habitants de Jette subissent déjà les conséquences nocives du ring et cette mesure va contribuer à augmenter la circulation dans la commune, détériorant ainsi davantage la qualité de l’air”, déplore le bourgmestre Hervé Doyen.

Une inquiétude légitime selon Vincent Jonckheere, “mais la Flandre a l’intention de revoir le noeud de l’A12 et delui de l’E40 à Grand-Bigard et nous n’en sommes qu’à la phase de consultation. Rien n’est définitif“, conclut-il.

T.D. / Image: Google Maps

■ Reportage de Jean-Christophe Pesesse et Béatrice Broutout.

Partager l'article

04 avril 2019 - 14h00