Découvrez   

La CSC lance une plateforme syndicale pour les travailleurs et travailleuses de la culture

L’objectif de cette plateforme est double : offrir un guichet unique pour les artistes et les travailleurs.ses de la culture et revendiquer avec eux un meilleur statut, explique le syndicat chrétien dans un communiqué.  

Si l’arrêt des activités culturelles affecte tout le monde, les artistes et travailleur.ses du secteur souffrent gravement des effets de la mise à l’arrêt du secteur, indique la CSC : “Leur monde, qui est aussi le nôtre, c’est leur raison d’exister, de s’accomplir dans la création,… et c’est aussi leur gagne-pain, leur moyen de vivre et de faire vivre leur famille.”

Pour beaucoup d’entre eux, souvent travailleur.ses précaires, la situation actuelle est lourde de conséquences sur le plan économique.

Les centrales CSC-Transcom et CNE, avec l’appui des services de la CSC, lancent donc la plateforme CSC-Culture avec un double objectif : offrir un guichet unique, destiné à recevoir toutes les questions qui concernent le secteur (contrats, situation administrative, statut, rémunération, etc); et revendiquer un meilleur statut : “il n’est pas normal dans une société démocratique avancée que ces travailleurs concentrent à ce point les précarités de toutes sortes.”, dénonce la centrale syndicale.

Rédaction 

Partager l'article

17 novembre 2020 - 14h39
Modifié le 17 novembre 2020 - 14h39