Jonction Nord-Midi : une journée noire pour le transport ferroviaire belge

Les six voies qui font la jonction ferroviaire entre Bruxelles-Nord et Bruxelles-Midi, une portion cruciale du réseau au vu du nombre de lignes passant par la capitale, ont été rouvertes à la circulation des trains mardi matin entre 09h00 et 10h00, selon Infrabel, gestionnaire de l’infrastructure. La totalité des voies entre Nord et Midi sont donc à nouveau en service, de même que l’intégralité des voies passant par Bruxelles-Nord.

Après environ 1h30 de paralysie totale de la circulation ferroviaire dans la capitale, qui a entrainé rapidement la pagaille sur le réseau bien au-delà de Bruxelles, une partie des voies entre Bruxelles-Nord et Bruxelles-Midi avait déjà été rouverte à la circulation des trains peu avant 8h00. L’origine du chaos qui a bloqué de nombreux voyageurs dans des gares à travers tout le pays est un incendie survenu vers 06h30, qui avait débuté dans l’abri d’une personne sans domicile fixe installé le long de la voie 12 à Bruxelles-Nord.

Vu la pagaille créée, avec suppressions et retards importants, des perturbations perdureront une grande partie de la journée. La SNCB signale que certains trains, entre autres les IC Ostende-Eupen, suivent encore une déviation en matinée, avec un arrêt à Schaerbeek, Bockstael ou Bruxelles-Ouest, pour tenter de désengorger le trafic ferroviaire Bruxelles-Nord et Midi. Les voyageurs qui doivent descendre dans une gare différente de leur destination habituelle peuvent ensuite emprunter les transports en commun de la Stib.

Le parquet de Bruxelles s’intéresse à l’incendie, recherchant des indices et traces sur place mais sans pouvoir donner pour le moment d’indications précises sur son origine ou d’éventuelles responsabilités, indique le porte-parole Denis Goeman.

Lire aussi : “Perturbations sur le rail : toutes les voies sont désormais opérationnelles

■ Un reportage de Fanny Rochez et Nicolas Scheenaerts.

Source: Belga

Partager l'article

14 mai 2019 - 13h30