Découvrez   

Jette : les élèves et enseignants qui reviennent de zones oranges priés de respecter une quarantaine

La commune de Jette impose non seulement aux enseignants et élèves revenant d’une zone classée “rouge” d’observer une quarantaine de 14 jours à dater de leur retour en Belgique mais également ceux qui reviennent d’une zone classée “orange”.

C’est ce qu’indiquent dimanche plusieurs médias ainsi que le site internet de la commune bruxelloise. La règle concerne tous les enfants de l’enseignement communal (francophone et néerlandophone) à Jette.

Cette mesure est déjà imposée par la Fédération Wallonie Bruxelles aux enseignants. Par souci de cohérence, la commune de Jette élargit cette mesure aux élèves qui sont rentrés depuis moins de 15 jours d’une zone orange. Il pourront revenir à l’école sur présentation d’un certificat médical, basé sur un test.

Les personnes concernées sont tenues d’en informer la direction de l’école. En outre, si un élève ou un membre du personnel est en attente du résultat d’un test covid, il ne peut en aucun cas se présenter à l’école avant d’avoir eu confirmation que le test est négatif et qu’il ne doit pas rester en quarantaine, lit-on sur le site internet de la commune. “C’est une manière de rassurer tout le monde. A la fois, le personnel enseignant mais aussi les élèves. Mais surtout le personnel enseignant par rapport aux enfants. On sait qu’ils tombent peu malades mais peuvent malgré tout transmettre le virus“, a expliqué le bourgmestre de Jette, Hervé Doyen, à la RTBF. Le bourgmestre ne s’attend toutefois pas à ce que la mesure concerne beaucoup d’élèves car de nombreuses personnes sont déjà rentrées de vacances depuis plusieurs jours.

La Rédaction avec Belga

Partager l'article

30 août 2020 - 16h47
Modifié le 30 août 2020 - 16h58