Ixelles: l’état dégradé de la chaussée d’Ixelles fait déjà l’objet de critiques

Certains habitants et commerçants de la chaussée d’Ixelles expriment leur agacement, alors que l’artère a été à peine inaugurée l’an dernier.

“Des dalles sales partout sur la chaussée? Oui bien sûr et des deux côtés! Depuis qu’on a rénové, c’est un vrai scandale!”, explique Jean-Pierre, un client de l’artère. Il n’est pas le seul à faire ce constat. Le revêtement de l’artère inaugurée il y a environ un an est souillé à de multiples endroits. “Depuis qu’ils ont fait les travaux, j’ai jamais rien vu. Avant il y avait des camions qui passaient et qui nettoyaient”, indique un autre passant. La situation n’est pas simple puisque la chaussée est régionale, mais la place Fernand Cocq appartient à la commune d’Ixelles.

L’échevin local de la Propreté publique, Nabil Messaoudi (PS) assure de son côté avoir mis les points sur les “i” auprès de la Région pour que les lieux soient dorénavant correctement nettoyés: “Après une étude qui a été lancée sur la capacité des corbeilles, on a obtenu de changer toutes les corbeilles qui ont été mises. On a aussi obtenu qu’il y ait au moins un passage par semaine à l’eau.” Reste que plus globalement le type de revêtement choisi est remis en cause par certains habitués du quartier. Ce sont des dalles en béton lavé qui ont été installés, lesquelles ont été traitées pour éviter la porosité selon Bruxelles Propreté. Mais il demeure certains doutes sur la qualité du traitement.

■ Reportage de Jean-Christophe Pesesse, Frederic De Henau et Laurence Paciarelli

 

 

 

 

Partager l'article

09 juillet 2019 - 19h31