Découvrez   

Il n’y a pas d’augmentation du nombre de cas de violence contre et par la police

Police Illustration Policier - Belga Jasper Jacobs

La violence à l’encontre de la police et la violence exercée par la police sont toutes deux des sujets brûlants, mais les chiffres réfutent l’impression que les deux phénomènes sont en augmentation.

Ce n’est pas non plus le cas à Bruxelles, écrit ce vendredi De Tijd.

En 2019, il y a eu 2.331 faits de violences à l’encontre de toutes les “professions d’intérêt général” (policiers, les médecins et les urgentistes), dont 379 en Région bruxelloise. Depuis 2012, ce nombre est resté stable. Ces chiffres n’augmentent donc pas.

Concernant la violence exercée par la police, en 2020, l’Inspection générale a eu connaissance de 69 dossiers. Mais cela peut inclure des infractions commises en dehors des heures de service. Il y a eu 70 faits en 2019 et 81 en 2018. Ce nombre tend donc même à diminuer selon les données fournies par l’Inspection.

A.V. avec Belga – Photo: Belga

Partager l'article

15 janvier 2021 - 09h17
Modifié le 15 janvier 2021 - 09h17