Découvrez   

IBM Belgique projetterait de licencier plus de 200 personnes, selon la CNE

La direction d’IBM Belgique, dont le siège se situe à Evere, projette de licencier près d’un travailleur sur cinq, soit jusqu’à 206 personnes, annoncent ce lundi soir les syndicats chrétiens CNE et ACV Puls dans un communiqué.

Les syndicats ne cachent pas leur (mauvaise) surprise alors que selon la direction, les activités belges ont enregistré trois trimestres consécutifs de croissance et des commandes records.

Ces suppressions d’emplois s’inscrivent dans le cadre d’une restructuration plus large de l’ensemble du groupe informatique IBM. Les projets de la direction tombent dans le champ d’application de la loi sur les licenciements collectifs et les représentants du personnel comptent demander des explications à la direction durant la phase d’information et de consultation.

Les syndicats chrétiens exigent en outre “des perspectives à long terme” alors que la société a annoncé début octobre vouloir se scinder en deux entités différentes pour la fin 2021. Afin de se concentrer encore davantage sur ses lucratives activités “cloud”, les activités d’hébergement et de gestion de services et d’infrastructures seront transférés vers une nouvelle société cotée en bourse, avait annoncé le géant informatique américain.

La CNE et l’ACV Puls rappellent que la direction d’IBM avait déjà initié au premier trimestre 2020 un plan de départ volontaire de près de 70 collaborateurs.

Avec Belga 

Partager l'article

09 novembre 2020 - 19h46
Modifié le 09 novembre 2020 - 19h46