Grève nationale: plus de trois quarts des vols supprimés à Brussels Airport

Le nombre de vols supprimés à Brussels Airport ne cesse d’augmenter à mesure que la grève nationale de mercredi approche. Pour l’instant, seuls 144 vols (76 arrivées et 68 départs) sont encore programmés, soit 24% du schéma de vol initial, selon un nouvel état des lieux de l’aéroport rapporté par la porte-parole Nathalie Pierard.

Environ 60.000 voyageurs étaient initialement attendus à Brussels Airport mercredi, pour 591 vols (passagers, cargo…). La compagnie aérienne Brussels Airlines a déjà annoncé son intention de supprimer ses 222 vols planifiés.

Les autres compagnies du groupe Lufthansa ont également fait part d’annulations tandis que TUI fly se rabat sur les aéroports étrangers. La compagnie irlandaise Ryanair a, elle, supprimé tous ses vols depuis et vers la Belgique pour mercredi.

Le nombre de vols cargo prévus a également plongé. La situation peut encore évoluer, avertit l’instance aéroportuaire. Pour ceux dont le vol est maintenu, il est recommandé de partir longtemps à l’avance et, si possible, de ne transporter que des bagages à main.

Le président de l’aéroport de Zaventem, Marc Descheemaecker, a déclaré le week-end dernier qu’une fermeture complète de l’aéroport pendant la grève nationale causerait un préjudice économique pouvant atteindre “10 à 13 millions d’euros”.

Belga

Partager l'article

12 février 2019 - 11h48