Grève dans les prisons : le personnel majoritairement absent en Région bruxelloise

Seuls 23,16% des gardiens ont pris leur service mercredi après-midi dans les prisons flamandes, indique Kathleen Van De Vijver, porte-parole de l’administration pénitentiaire. Dans les prisons francophones, 44,7% du personnel étaient présents l’après-midi.

Comme pour le service du matin, le mouvement de grogne est davantage observé au nord du pays : les prisons néerlandophones comptaient mercredi matin un peu plus d’un quart de gardiens au poste contre un peu plus d’un tiers au sud de la Belgique.

À Bruxelles, 20 agents ont dû être déployés dans trois sites pour le service de la journée et 26 pour l’après-midi. La police était également présente à Mons (8), Paifve (3), Lantin (10) et Saint-Hubert (2).

La protection civile était présente à Bruges (10), Merksplas (1), Audenarde (4) et Saint-Gilles (4). Dans cette prison bruxelloise, seuls 20,65% du personnel assuraient leur service l’après-midi.

Un mouvement de grève est observé dans les prisons depuis lundi soir à 22h00 jusque mercredi 22h00. Les syndicats CSC Services publics et CGSP protestent contre une pénurie de personnel, une surpopulation carcérale et d’autres problèmes tels qu’une infrastructure et des équipements inadaptés.

Avec Belga – Photo : BX1

Partager l'article

08 mai 2019 - 17h58