Pour Greenpeace, “en 2050, si on ne fait rien, il y aura plus de plastique dans la mer que de poissons”

Dites adieu aux pailles, aux cotons-tiges ou encore aux bâtonnets mélangeurs en plastique: ils seront bientôt bannis de nos armoires! C’est en tout cas ce qu’a décidé la Commission européenne. Pourquoi ? Et avec quelles alternatives ? Réponse dans le magazine #M.

Victoria Lavenne, co-fondatrice de Boentje Café, Jeroen Verhoeven de Greenpeace et Yvan Roque, président de la Fédération Horeca Bruxelles, sont les invités de Sabine Ringelheim.

La production de plastique a été multipliée par 20 depuis les années soixante, met en garde Jeroen Verhoeven. Dans le cas des pailles, elles ont un réel impact sur l’environnement car on les retrouve dans le milieu aquatique et notamment dans les narines des tortues. Selon plusieurs études, si on continue avec la pollution plastique telle qu’elle est maintenant, en 2050 il y aura plus de plastique dans la mer que de poissons…

  • Le débat est à découvrir en entier dans l’extrait ci-dessus

 

Partager l'article

31 mai 2018 - 19h38