Le gouvernement bruxellois étend le dispositif d’aide et d’hébergement

Le gouvernement bruxellois a dégagé des moyens supplémentaires pour garantir un accueil inconditionnel pour les sans-abri et les migrants, en augmentation à Bruxelles. Le plan hivernal d’aide aux sans-abri pour la période 2018-2019 sera poursuivi durant la période estivale, ont indiqué le ministre-président Bruxelles Rudi Vervoort, et les ministres en charge de l’Action sociale, Céline Fremault et Pascal Smet.

Selon les trois ministres, ce renforcement “substantiel” est rendu nécessaire par l’augmentation des sans-abri “et en particulier, des migrants non pris en charge par les structures fédérales ou alors en situation irrégulière de séjour”. En absence d’une régularisation administrative, ces personnes ne peuvent accéder à des services d’insertion et/ou à un logement, ce qui fait augmenter de manière très importante leurs demandes de refuge dans les centres d’accueil d’urgence. Le financement du site géré par la Plateforme d’hébergement citoyenne et dénommé “Porte d’Ulysse” est étendu. A même d’accueillir 350 personnes, ce site situé à Haren reçoit un financement de 606.000 euros pour couvrir ses frais de fonctionnement entre le 1er juin et le 15 novembre derniers, et 975.000 euros pour la période allant du 15 novembre au 30 juin 2019.

Le Samusocial bénéficiera de 3,7 millions d’euros s’ajoutant aux montants de 3,15 millions d’euros pour couvrir les frais de fonctionnement de l’accueil hivernal de 500 sans-abri entre novembre et mars; et de 2.000.000 euros pour lui permettre d’accueillir 200 personnes fragilisées pour la période du 1er juin au 15 novembre derniers. Le montant supplémentaire de 3,7 millions permettra l’extension de l’accueil des publics vulnérables jusqu’en juin 2019. Le renforcement des centres de jour pendant la période hivernal est garanti chaque année via une subvention de 350.000 euros distribués à 10 centres. En 2018/2019 une subvention complémentaire de 400.000 euros permettra à ceux-ci de maintenir la capacité d’accueil hivernale jusqu’au 30 juin.

Afin de maintenir ouvert jusqu’au mois de novembre 2019, le site de 300 places ouvert chaque année via un apport financier du fédéral le cadre de l’hiver, le gouvernement de la Région bruxelloise a prévu un financement supplémentaire de 2,1 millions d’euros. Enfin, le Hub humanitaire spécialement destiné à l’accompagnement médical, psychologique, juridique et social des populations migrantes, sera financé pour un montant de 450.000 euros ce qui permettra l’engagement de 17 équivalents plein-temps assurant la poursuite et le développement de ses activités.

Belga/crédit:BX1

Partager l'article

18 décembre 2018 - 15h08