Gilles Vanden Burre (Ecolo) : “C’est le drame car l’Amazonie, c’est le poumon de la planète”

Le député fédéral Gilles Vanden Burre (Ecolo) a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw ce vendredi à 18h15 sur BX1.

Depuis le début du mois de juillet, de violents incendies ravagent la forêt amazonienne. Ils ont empiré ces derniers jours. Le Brésil a décidé de confier la gestion de l’Amazonie à l’armée. Pour Gilles Vanden Burre, “c’est le drame car l’Amazonie, c’est le poumon de la planète”. Il estime que “l’Amazonie est l’affaire de tous et, évidemment, il y a urgence”. 

Un nuage de fumée de la taille du Mexique

“Le nuage de fumée qui s’est mis au dessus de l’Amérique du Sud a la taille du Mexique entier. C’est quasiment la taille de 3/4 de l’Union européenne”, souligne-t-il. “On voit aussi que c’est la conséquence d’une politique, la politique du nouveau président brésilien populiste d’extrême droite, Bolsonaro, qui a décidé de retirer tous les subsides par rapport à l’Amazonie, de confier la gestion de l’Amazonie à l’armée, mais surtout aussi d’amplifier la déforestation”.  

“Une pression maximale sur le Brésil”

“Nous demandons à l’Europe. Nous demandons au gouvernement fédéral de s’exprimer de manière forte en condamnant ce qui se passe au Brésil et en demandant que la communauté internationale se mobilise pour éteindre ce feu”, déclare le député fédéral. Par rapport au traité de libre-échange du Mercosur, Gilles Vanden Burre juge que “c’est un mauvais traité. C’est mauvais pour notamment nos agriculteurs, pour notre agriculture locale ancrée dans notre territoire”. Ici aussi, il attend des autorités belges qu’elles agissent et s’opposent ouvertement à ce traité et qu’elles mettent “une pression maximale sur le Brésil avec les autres pays européens de la communauté internationale”. 

► Durant l’été, retrouvez L’Interview du mardi au vendredi à 18h15 sur BX1.

Partager l'article

23 août 2019 - 19h11