Découvrez   

Gilkinet veut renforcer l’offre de la SNCB à Bruxelles

Un projet pourrait être déposé dans le cadre du plan de relance de l’union européenne pour l’après Covid. 

Le ministre fédéral de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) “défend une forte ambition pour le rail. Il faut renforcer le réseau là où c’est nécessaire, en l’occurrence à Bruxelles.“, a-t-il développé ce midi au micro de Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu, confirmant une information relayée dans le quotidien L’Echo.

Elargir les lignes 26 et 28

Le ministre entend rendre le rail plus attractif, pour le transport de voyageurs et de marchandises. On évoque en particulier l’élargissement de deux lignes. La lignes 26, à l’est, qui relie Schaerbeek au Sud de Bruxelles (Moensberg) et la ligne 28 à l’ouest, qui passe par la Gare de l’Ouest et Simonis vers Bockstael et Jette. Il s’agit là d’augmenter la capacité et les fréquences de deux lignes qui ne passent pas par la jonction Nord-Midi, saturée, explique Georges Gilkinet.

Il existe un potentiel de rail sous exploité. Il est possible d’apporter des solutions de mobilité complémentaires, notamment à Uccle, au niveau de la gare de Saint-Job. Le rail est déjà là, il faut le renforcer par une meilleure gestion.”, poursuit Georges Gilkinet.

 

2026?

Budget ? 90 millions. “Je me bats pour des moyens supplémentaires. Après des années de disette, il y a pour des milliards d’investissements.” Le ministre souhaite déposé le projet dans le cadre du plan de relance de l’Union européenne, qui prévoit 5 milliards d’euros d’investissements pour la Belgique : “Les discussions sont en cours au niveau belge.

L’ambition est d’aller le plus vite possible, assure le ministre. L’échéance de 2026 est avancée, “si c’est possible, ce sera plus tôt!

S.R.- Photo : Belga/Dirk Waem

►Ecouter l’interview de Georges Gilkinet, ministre fédéral de la Moblité dans Toujours + d’Actu

Partager l'article

07 janvier 2021 - 13h26
Modifié le 07 janvier 2021 - 13h26