Gilets jaunes: le prix du diesel et l’essence ne sera pas indexé en 2019

Ce vendredi matin, le Premier ministre Charles Michel a proposé que le prix du diesel et de l’essence ne soit pas indexé l’année prochaine. Une demande validée par le conseil des ministres, rapporte Sud info. 

C’est une victoire pour les gilets jaunes. La proposition de Charles Michel de ne pas indexer le prix du diesel et de l’essence a été accepté par le conseil des ministres, confirment des sources gouvernementales.

Une hausse d’environ 1,5 centime/litre à partir de janvier était attendu. Finalement, cette non-indexation des accises sur les carburants représente un budget de quelque 90 millions d’euros. Le prix du carburant est l’un des points de discorde des “gilets jaunes”. Plus tôt cette semaine, le Premier ministre Charles Michel a rencontré plusieurs représentants de ce mouvement.

Selon le gouvernement, l’effort consenti vise à ce que la Belgique se positionne dans la moyenne européenne en matière de taxation.

La rédaction avec Belga

Partager l'article

07 décembre 2018 - 17h00