Fusillades à Christchurch : l’Exécutif des Musulmans demandent une protection pour les lieux de culte musulman

L’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) et le Conseil de Coordination des Institutions islamiques de Belgique (CIB) ont condamné tous deux vendredi la fusillade dirigée contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, qui a fait 49 morts parmi les fidèles en prière.

Il est urgent de condamner et de mener un combat de front contre tous les discours haineux et les idéologies qui incitent à la violence“, peut-on lire dans leur communiqué commun. “Mais la condamnation d’un phénomène qui devient omniprésent dans nos sociétés ne suffit pas à l’annihiler“, avertissent néanmoins les deux associations. Pour y arriver, le CIB et l’EMB proposent d’envisager des mesures législatives. “Le temps est enfin venu pour que la haine antimusulmane soit incriminée dans nos lois européennes au même titre que l’antisémitisme et des lois antiracistes“, avancent-ils.

Partant de l’idée que l’acte terroriste n’est pas isolé géographiquement, l’EMB et le CIB estiment que “l’État belge devrait prendre de sérieuses et impérieuses mesures pour protéger les lieux de culte musulman afin d’éviter le pire“. D’ores et déjà, les deux organisations “invitent fermement tous les musulmans de Belgique à une extrême prudence et plus particulièrement à proximité des mosquées et des associations culturelles musulmanes“.

Belga

Partager l'article

15 mars 2019 - 13h56