Françoise Schepmans (MR): “Tous les partis ont compris l’inéquation du décret inscription”

Françoise Schepmans répond aux questions de Jean-Jacques Deleeuw lors de l’Interview. Ils sont revenus sur l’actualité de ce mardi 10 septembre, à savoir, l’accord de gouvernement en Fédération Wallonie-Bruxelles. 

C’est l’enseignement qui est au centre de l’accord PS-Ecolo-MR, le pacte d’excellence est maintenu, par contre cet accord marque la fin du décret inscription. “On va permettre une plus grande liberté de choix aux parents ainsi qu’une plus grande autonomie du pouvoir organisateur des directions d’écoles. Mais certains principes seront maintenus comme par exemple l’inscription dans le cadre d’une fratrie. Au contraire, des mesures comme la distance entre l’école et le domicile, ne seront plus prises en considération comme auparavant. Cette mixité que nous avions souhaité n’a jamais été atteinte par le décret inscription et aujourd’hui tous les partis ont compris son inéquation.” 

Candidate à la succession de Didier Reynders ?

“C’est un moment très important que nous vivons, (…) nous attendons que les gouvernements de la Fédération et la région wallonne soient mis en place pour pouvoir lancer les élections à la présidence du MR au fédéral et à la Région » explique Françoise Schepmans.

Partager l'article

10 septembre 2019 - 14h15