Foyer Schaerbeekois : le parquet décide de poursuivre l’asbl

Les dirigeants du Foyer Schaerbeekois devront répondre de leurs actes après l’incendie qui avait coûté la vie à une mère de famille.

Le Parquet de Bruxelles vient de l’annoncer. Le juges d’instruction saisi par le Parquet de Bruxelles “estime qu’il existe des charges suffisantes à l’encontre du Foyer schaerbeekois et demande le renvoi de celui-ci devant le Tribunal correctionnel” précise Denis Goeman porte-parole du Parquet de Bruxelles.

Trois charges sont retenues contre les dirigeants de l’asbl :

–  Homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution

– Coups et blessures involontaires par défaut de prévoyance ou de précaution

–  Incendie involontaire de propriétés mobilières et immobilières par vétusté ou défaut de réparation

La Chambre du Conseil devra statuer sur la demande de renvoi correctionnel le 20 février prochain.

Il y a deux semaines semaines, certains habitants manifestaient un an après l’incendie.

Pour rappel, l’incendie s’était produit le 17 janvier 2017 dans un appartement du troisième étage d’un immeuble de la rue Fernand Séverin à Schaerbeek. Une mère de famille, qui vivait dans l’appartement où s’est déclaré le feu, avait été retrouvée défenestrée à l’arrière du bâtiment par les services de secours. Elle avait succombé à ses blessures. Deux de ses enfants, une fille de 7 ans et un garçon de 14 ans avaient été transférés dans un état critique à l’hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek mais ont survécu à leurs blessures.

Un juge d’instruction avait ensuite été saisi du chef d’homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de précaution à charge du Foyer Schaerbeekois, propriétaire du bâtiment sinistré. Divers devoirs d’enquête avaient été effectués. L’instruction visait à déterminer si toutes les mesures de sécurité en matière d’incendie avaient été respectées. L’expert incendie désigné par le parquet avait conclu à un incendie accidentel d’origine électrique.

Le Foyer Schaerbeekois réagit

“Le Foyer Schaerbeekois a bien pris connaissance du fait que le Juge d’instruction a clôturé son enquête et communiqué le dossier au Procureur du Roi. Il prend acte du fait que le parquet a conclu à un incendie accidentel et qu’il demande son renvoi devant le Tribunal correctionnel notamment pour défaut de prévoyance”, réagit pour sa part l’ASBL. “Par respect pour la procédure judiciaire en cours et par respect du secret de l’instruction, le Foyer Schaerbeekois ne communiquera pas sur ce tragique accident. Le Foyer Schaerbeekois insiste à ce stade pour rappeler encore combien ce dramatique événement avait marqué et ému ses locataires ainsi que toutes les personnes y travaillant quotidiennement.”

Avec Belga

Partager l'article

29 janvier 2018 - 12h15