Découvrez   

Formation fédérale : les rencontres entre les négociateurs de la Vivaldi s’enchaînent

Les négociateurs des sept partis qui s’efforcent de former une nouvelle majorité fédérale se sont retrouvés dimanche matin en toute discrétion après une journée de discussions qui s’est terminée samedi peu avant minuit, a-t-on appris de bonne source.

Leur entourage se voulait peu loquace sur le contenu des négociations et leur évolution, alors que les deux préformateurs, les présidents de l’Open Vld et du sp.a, Egbert Lachaert et Conner Rousseau, sont attendus lundi au palais royal pour rendre au roi Philippe le rapport final de leur mission, entamée le 4 septembre.

L’intention des partis de la coalition envisagée et baptisée Vivaldi, rassemblant sept partis (le PS, le sp.a, le MR, l’Open Vld, Ecolo, Groen et le CD&V), est que le souverain nomme, sur proposition de MM. Lachaert et Conner Rousseau, un formateur, appelé à devenir Premier ministre.

Les réunions ont repris jeudi en présentiel après que M. Lachaert se fut mis en quarantaine pour deux semaines le 8 septembre dernier à la suite d’un test positif au coronavirus. Les négociateurs étaient toutefois restés en contact par vidéo-conférence.

Les présidents et leurs proches collaborateurs ont entre-temps subi un second test, qui s’est révélé négatif pour tous les sept, ont précisé MM. Lachaert et Rousseau.

Leur objectif reste de “travailler à la mise en place du nouveau gouvernement pour le 1er octobre“, même si la discrétion restait de mise dimanche matin.

Belga

Partager l'article

20 septembre 2020 - 11h50
Modifié le 20 septembre 2020 - 11h50