La Fondation Roi Baudouin acquiert une carte unique de l’Utopia datant du 16e siècle

La Fondation Roi Baudouin a fait l’acquisition de l’unique carte “Utopia” qui subsiste de la série dessinée par Abraham Ortelius entre 1595 et 1596, annonce-t-elle jeudi. Il s’agit d’une représentation visuelle que le cartographe belge a faite de l’Utopia de Thomas More. Celle-ci sera exposée dès le mois de novembre au Musée Plantin-Moretus d’Anvers.

La carte de 380 sur 475 mm appartenait à un collectionneur privé, qui l’a récemment mise en vente. La Fondation Roi Baudouin a déboursé 175.000 euros pour en devenir propriétaire grâce aux moyens du Fonds Charles Vreeken, qu’elle gère.

Il s’agit d’“une acquisition majeure tant pour la collection de la Fondation Roi Baudouin que pour les présentations au Musée Plantin-Moretus”, s’enthousiasme la Fondation dans un communiqué.

Le cartographe Abraham Ortelius (1527-1598) l’a réalisée en se basant sur Utopia, l’ouvrage de l’humaniste Thomas More. La carte a été imprimée en douze exemplaires mais, aujourd’hui, il n’en reste qu’une seule impression au monde.

Après avoir entamé sa carrière comme coloriste chez Christophe Plantin, l’Anversois devint cartographe et humaniste. Il fut l’un des grands auteurs attachés à l’imprimerie Plantin-Moretus, où la très grande majorité de ses atlas furent imprimés. Il se forgea surtout une réputation en tant qu’inventeur de l’atlas moderne puisqu’en 1570, Ortelius fut le premier à rassembler une série de cartes de format et de style identiques, le Theatrum Orbis Terrarum.

La carte Utopia fait désormais partie d’une collection publique, après avoir été visible occasionnellement, comme en 2016 pour l’exposition “À la recherche d’Utopia” au Museum M de Louvain.

Belga / Photos : Dirk Waem

Partager l'article

04 octobre 2018 - 13h24