Découvrez   

La FEF et le VVS demandent la suppression des publicités sur la prostitution étudiante

La Fédération des Etudiants Francophones (FEF) et la Vlaamse Vereniging van Studenten (VVS) demandent mardi l’interdiction de diffusion à proximité des campus universitaires des nouveaux panneaux publicitaires “encourageant les étudiantes à se prostituer pour arrondir leurs fins de mois”.

La FEF et la VVS appellent les médias et citoyens à ne pas faire le jeu de la campagne publicitaire en diffusant trop largement les images et le nom du site en question. Elles encouragent par contre à tenir un débat pour éviter que cela ne se reproduise. “Il est important de prendre de la hauteur par rapport aux objectifs poursuivis par cette campagne”, défend Maxime Mori, président de la FEF.

La FEF et la VVS demandent à la ministre néerlandophone de l’Enseignement supérieur Hilde Crevits ainsi qu’à la secrétaire d’Etat pour l’Egalité des chances Zuhal Demir de prendre une position claire, de manière urgente, sur cette campagne et le phénomène qu’elle replace en avant sur la scène médiatique. Les deux associations tiennent à rappeler que la problématique de la prostitution étudiante est le reflet de la précarisation croissante des étudiants et de l’absence de politique sociale répondant à leurs besoins.

Le Jury d’éthique publicitaire a par ailleurs déjà fait valoir qu’une plainte avait été déposée.

Belga

Partager l'article

26 septembre 2017 - 20h21
Modifié le 27 septembre 2017 - 08h15