Fédéral : le CD&V appelle PS et N-VA à se parler

Le chef du groupe CD&V Servais Verherstraeten souhaite que les négociations en vue d’un futur gouvernement fédéral avancent.

La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière le projet de loi du gouvernement en affaires courantes qui contient les douzièmes provisoires pour les mois d’août, septembre et octobre. Seuls la N-VA et le Vlaams Belang ont voté contre, le PTB s’est abstenu.

Depuis la chute du gouvernement à la fin décembre, l’État fédéral vit sous le régime des douzièmes provisoires, soit la reproduction du budget 2018 en 12 tranches. C’est le troisième projet de loi de ce genre que vote la Chambre. A la rentrée, un quatrième devrait être présenté pour les trois derniers mois de l’année.

Le chef de groupe CD&V, Servais Verherstraeten a lancé un appel à un “upgrade” de ce quatrième projet pour en faire une forme de mini-budget, qui permettrait de prendre en compte certains besoins qui se font de plus en plus criants, notamment pour éviter un dérapage budgétaire.

Les chrétiens démocrates flamands se sont également adressés au PS et à la N-VA afin que les discussions en vue de former un gouvernement fédéral de plein exercice puissent avancer. “Les plus grandes formations politiques au nord et au sud du pays ont perdu les élections mais elles restent les plus grandes de leur communauté. Cela leur donne des droits et des devoirs, et le premier d’entre eux est de s’asseoir autour d’une table et de discuter”, a souligné Servais Verherstraeten.

Avec Belga – Photo : Belga/Yorick Jansens

Partager l'article

18 juillet 2019 - 16h35