Fatoumata Sidibé quitte Défi et la politique

Pas de photo disponible

La députée bruxelloise Fatoumata Sidibé, fondatrice du comité belge “ni putes, ni soumises” devait être 71ème sur la liste régionale de Défi.

Fatoumata Sidibé a annoncé ce mercredi au journal Le Soir qu’elle quittait définitivement Défi, le parti d’Olivier Maingain, et la politique en général. C’est un cheminement qui s’est imposé à moi. Je me suis rendu compte que je ne voulais plus continuer. J’ai l’impression que si je ne pars pas maintenant, je serai étiquetée et bloquée dans une logique de confort qui m’empêchera d’aller vers ce qui est essentiel pour moi“, explique-t-elle à nos confrères.

Elle se montre très critique envers le monde politique. Selon elle, c’est un univers “qui a bridé sa créativité“, “où on aime les gens dociles“. “Cela ne me correspond pas“, conclut-elle.

Fatoumata Sidibé devait être 71ème sur la liste régionale du parti amarante. Une place qui ne lui convenait pas. “À cette place-là, je n’avais pas envie de me battre.

Rédaction en ligne

Partager l'article

13 mars 2019 - 18h05