Découvrez   

Extinction Rebellion a renvoyé les lettres de la Tour des finances

Les lettres “FINANCE” retirées du mur de la Tour des Finances à Bruxelles par Extinction Rebellion lors d’une action visant à renommer la tour en “Tour de la Résilience” ont été envoyées aux sept plus grands partis politiques.

Samedi, la police était intervenue pour empêcher des membres d’Extinction Rebellion de rebaptiser la tour, lors de l’action de désobéissance civile Notre avenir, nos choix. Les forces de l’ordre ont arrêté 75 personnes et confisqué les lettres en bois formant le nouveau nom “RESILIENCE”.

“La tour n’a actuellement plus de nom. C’est maintenant aux responsables politiques de décider comment l’appeler”, explique Seba, porte-parole d’Extinction Rebellion. “Les partis politiques qui seront très probablement dans le prochain gouvernement devront ainsi montrer quelle direction ils entendent prendre. Choisiront-ils de retourner à la situation d’avant la crise de la Covid-19, où la finance et la croissance économique donnent le ton ; ou feront-ils le choix courageux de redéfinir ce que l’on considère comme “normal”, faisant du bien-être de toutes les personnes et des écosystèmes la mesure de l’action gouvernementale ? Face aux crises du réchauffement climatique et de l’effondrement écologique notre société doit urgemment devenir plus résiliente.”

Extinction Rebellion comptait rendre les lettres au prochain premier ministre mais la police a exercé des pressions sur un des membres pour qu’elles soient restituées. Le groupe estimant que la formation d’un nouveau gouvernement risquait de prendre du temps, et pour enlever du stresse à ce membre, a décidé de renvoyer dès ce mardi les lettres.

V.Lh. – Photo : Extinction Rebellion

■ Interview de César, porte-parole d’Extinction Rebellion, par Fabrice Grosfilley dans Toujours + d’Actu.

Partager l'article

30 juin 2020 - 09h52
Modifié le 30 juin 2020 - 12h26