Eventuel départ de Destexhe du MR: certains libéraux s’interrogent, d’autres n’y croient pas

 Le député bruxellois MR Alain Destexhe a entretenu mardi, par son silence à 48 heures d’un congrès du MR bruxellois en vue des élections régionales de mai prochain, la rumeur que lui prête Sudpresse de créer une liste dissidente.

Malgré plusieurs tentatives de contact, M. Destexhe s’est refusé à confirmer ou infirmer la rumeur. Rien n’est donc établi pour l’heure, hormis l’enregistrement au Moniteur Belge, il y a deux semaines, d’une nouvelle ASBL, dénommée “Oxygène”, et dont les fondateurs ne sont autres que le conseiller communal MR à Woluwe-Saint-Pierre, Aymeric de Lamotte, Alain Destexhe et Baudouin Peeters, chroniqueur ancré à droite. L’objet social de l’association est de “soutenir l’expression d’idées politiques dans la sphère publique”, selon ses statuts.

Selon Sudpresse, citant “des sources”, plusieurs réunions secrètes se sont tenues dernièrement entre Alain Destexhe, Aymeric de Lamotte et Victoria de Vigneral, ces deux jeunes conseillers communaux MR qui, mardi matin dans les pages du Soir, dénonçaient la présidence “illégitime” exercée par Charles Michel sur le MR ou le “cynisme” de Didier Reynders. Il n’est toutefois pas certain que l’intéressé présentera une liste dissidente, une menace que l’électron libre libéral a déjà brandie par le passé.

Le MR pas informé

Interrogé par Belga, le porte-parole du parti a indiqué que le MR n’était pas informé de la création d’une liste concurrente par Alain Destexhe. Le parti a cherché à avoir un contact avec lui à ce sujet, mais sans succès jusqu’à présent. Au siège du MR, on se voulait toutefois prudent: “On attend de voir car ce n’est pas la première fois qu’Alain Destexhe dit vouloir créer une liste concurrente”.

Belga

 

Partager l'article

26 février 2019 - 19h17