Etterbeek : l’Auberge Espagnole, un espace permettant à des commerçants de tester leur concept, aura bientôt 3 ans

Trois ans après l’ouverture de l’”Auberge Espagnole” à Etterbeek, 10 entrepreneurs ont déjà pu y tester leur concept et y “faire leurs dents” de jeunes “candidats-commerçants”, pour la plupart avec succès.

L’Agence Bruxelloise pour l’Accompagnement de l’Entreprise (hub.brussels, ex-Atrium) avait proposé cette initiative d’espace commercial “pépinière” dans le cadre du contrat de Quartier Durable Chasse-Gray. Dans une zone située sur le piétonnier de la chaussée de Wavre, tout près de la place Jourdan, un magasin baptisé l’Auberge Espagnole a ouvert ses portes en mai 2016, appelé à être occupé successivement par différents entrepreneurs, pour une durée d’un à quatre mois chacun.

La plupart des candidats, sélectionnés par un jury mis sur pied par hub.brussels.

L’avantage, pour les entrepreneurs désireux de tester leur concept avec un réel magasin à gérer et à tenir au quotidien, se situe dans ce “coaching” et cet accompagnement réalisés par hub.brussels, mais aussi dans le loyer très bas (350 euros/mois) pour lequel l’espace est mis à leur disposition.

Sur les 10 entrepreneurs (ou duos entrepreneurs) précédents, quasi tous ont réussi à voler de leurs propres ailes par la suite, via un magasin physique ou en ligne, même si l’un d’entre eux était en réalité déjà bien implanté, et qu’un autre a fini par choisir la Wallonie, indique Flore Frédéric. Les projets vont des articles pour enfants (Tatamy Kids Store, qui a ouvert à Etterbeek), aux articles de décoration (MIEU, installé désormais à Schaerbeek; Ben Artside, Saint-Gilles; Urban Gardener, Ixelles), en passant notamment par les vêtements (Déjà Vu, pop-up à Bruxelles-Ville). (avec Belga)

■ Reportage Nicolas Franchomme

Partager l'article

27 mars 2019 - 16h14