Découvrez   

Enseignement néerlandophone : les enfants devront passer un test de langue dès la 3e maternelle

Le Parlement flamand a voté ce mercredi la mise en place d’un test de langue pour les élèves de l’enseignement néerlandophone à partir de la 3e maternelle, et ce dès l’année scolaire 2021-2022.

Annoncée dans le nouveau décret sur l’éducation proposé par le ministre flamand de l’Éducation Ben Weyts (N-VA), le test de langue obligatoire dès la 3e maternelle dans l’enseignement néerlandophone est passé au vote ce mercredi au Parlement flamand. Ce test n’exclura toutefois pas les élèves qui le manqueraient, à passer en première primaire. Si un test montre qu’un élève a des difficultés en néerlandais, l’élève pourra être accompagné pour rattraper ce manque d’ici la fin de l’année scolaire. Si le retard à la fin de l’école maternelle s’avère trop important, un conseil de classe pourra conseiller à l’élève de ne pas encore passer dans l’enseignement primaire. Et si les parents refusent ce conseil, l’élève devra suivre un programme d’intégration linguistique durant sa première année primaire, notamment à l’occasion de cours adaptés en immersion.

“Toute personne qui doit faire face à un manque linguistique est souvent en retard dans d’autres domaines scolaires”, estime le ministre de l’Éducation Ben Weyts, au parloir du Parlement flamand. “L’inégalité au départ reste souvent à l’arrivée. C’est pourquoi la connaissance du néerlandaise est un critère important pour débuter l’enseignement primaire”.

Ce test a fait l’objet de nombreux débats au Parlement flamand, l’opposition représentée par Groen, le sp.a et le PVDA, estime en effet que ce test pourrait se résumer à “un examen de langue”, trop restrictif pour les enfants en bas âge. Ils estiment également que cette exigence d’une connaissance du néerlandais dès cet âge n’a pas de fondement scientifique.

Autre changement voté par le Parlement flamand pour l’enseignement néerlandophone : la durée de l’enseignement obligatoire passera désormais de 6 à 5 ans et chaque enfant à partir de 5 ans devra aller à l’école durant 290 demi-journées dès l’année scolaire suivante. Des exceptions pourront toutefois être établies pour les enfants en enseignement adapté.

Gr.I. – Photo : capture BX1

Partager l'article

02 juillet 2020 - 08h32
Modifié le 02 juillet 2020 - 08h32