Enfant violenté dans une école de Saint-Gilles: il s’agissait d’un jeu, selon le pouvoir organisateur

Un enfant a été ligoté et violenté ce lundi dans une école néerlandophone de Saint-Gilles.

En début de semaine, le garçon de sixième primaire de l’école De Bron a Saint-Gilles aurait notamment été ligoté à l’aide d’une corde à sauter puis a été dénudé et frappé au visage, relations-nous ce mercredi matin, après la publication d’un article de la DH.

Dans un communiqué publié mercredi après-midi, le Scholengroep Brussel, le pouvoir organisateur de l’établissement saint-gillois estime que “ce qui s’est passé lundi concorde avec ce que l’on appelle les défis en ligne, un jeu dans lesquels les jeunes se lancent des défis audicieux (…)“. Selon eux, le jeune aurait pu être “ligoté” à sa propre demande. Le pouvoir organisateur appelle ainsi à remettre les faits dans leur contexte. Ils expliquent par ailleurs que l’enfant n’a pas été “dénudé”.

L’incident n’a duré que quelques minutes et le coordinateur de l’école a été alerté immédiatement“, précisent-ils. Les parents des élèves qui ont participé aux faits ont également été alertés.

Le pouvoir organisateur insiste sur le faits qu’il ne miniment pas les faits et qu’une enquête est en cours.

T.D., image Google Maps

Partager l'article

20 février 2019 - 15h28