Découvrez   

Énergie : Alain Maron propose de renforcer les mécanismes de protection des plus vulnérables

Malgré les mesures de soutien mises en place au niveau régional, les risques d’endettement des ménages vis-à-vis des fournisseurs de gaz et électricité restent élevés. Pour les prévenir, le ministre bruxellois de l’Energie propose de renforcer les mécanismes de protection. 

La période hivernale a été prolongée : jusqu’au 30 juin, les coupures de gaz ou d’électrité ne sont pas autorisées à Bruxelles. Les délais de paiement des clients vulnérables a également été allongé de deux à cinq semaines. Pendant cette période les frais de rappel ne seront pas comptés.

Malgré ces mesures, la situation de nombreux ménages bruxellois restent fragiles. Pour prévenir les risques d’endettement des ménages vis-à-vis des fournisseurs de gaz et d’électricité, le ministre bruxellois de l’Energie, Alain Maron (Ecolo), propose d’élargir plusieurs mécanismes de protections en matière d’énergie, explique le ministre dans un communiqué.

Elargissement du tarif social

Le tarif social fédéral donne accès aux tarifs les plus bas, tout en restant chez son fournisseur commercial. Il est aujourd’hui octroyé sur base de critères de statut. Alain Maron préconise d’en élargir l’accès en introduisant des critères de revenus, “plus opportuns pour répondre aux besoins des ménages durant cette période critique.” Un courrier a été envoyé en ce sens à la ministre fédérale de l’Energie, Marie-Christine Marghem (MR).

Accès élargi au statut de client protégé

Le statut de client protégé vise à aider les ménages confrontés à des difficultés de paiement de leurs factures d’énergie et permet aux personnes en situation d’impayés de bénéficier d’une alimentation garantie en électricité. Le ministre propose d’élargir l’accès au mécanisme aux ménages en chômage temporaire et aux indépendants bénéficiaires de l’allocation “arrêt d’activité”. Les ménage qui ne répondent pas à ces critères tout en étant soumis à une perte importante de revenus et se retrouvant  en défaut de payement, pourront se voir octroyer le statut après enquête du CPAS.

Renforcement du financement des CPAS

Alain Maron propose enfin de renforcer le soutien financier aux CPAS pour leur mission de guidance énergétique et d’aide aux ménages en difficulté. Ils bénéficient à cet égard actuellement d’une subvention de 1,3 millions d’euros. La fédération ds CPAS a estimé les coûts supplémentaires potentiels entre 1,2 et 1,8 millions d’euros.

Le dispositif présenté par Alain Maron a reçu le soutien des différents cabinets des ministres du gouvernement Vervoort lors de la réunion préparatoire du conseil des ministres régionaux bruxellois.  Il complétera celui de l’interdiction généralisée de toute coupure d’eau-gaz-électricité jusqu’au 30 juin.

Rédaction en ligne (Photo : Belga)

 

Partager l'article

22 avril 2020 - 10h09
Modifié le 22 avril 2020 - 13h40