Émeutes à Bruxelles et Ixelles : le parquet fait le point sur les 30 arrestations menées

Le parquet de Bruxelles a communiqué les suites de l’enquête sur les émeutes qui ont marqué le centre-ville de Bruxelles ainsi que l’avenue Louise, à Ixelles, les 11, 15 et 25 novembre dernier.

Outre l’avis de recherche et l’appel à témoins lancé concernant neuf personnes suspectées d’avoir pris part à ces échauffourées, le parquet de Bruxelles a fait le point sur les suites de l’enquête et les arrestations menées depuis près d’un mois tant en Région bruxelloise qu’en Flandre.

La police lance un appel à témoins pour 9 suspects dans le cadre des “émeutes”

Concernant les incidents de la nuit du 11 au 12 novembre à la Bourse et dans le quartier Lemmonier :

À ce stade, 17 arrestations judiciaires ont eu lieu depuis les faits.

– 10 majeurs ont été interpellés. Parmi eux, 7 ont été cités à comparaître dans le cadre d’une procédure accélérée pour les audiences du 05/01/2018 et du 19/01/2018. Un homme T.M., né en 1983, a été placé sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction. La Chambre du conseil a confirmé la détention préventive de l’intéressé le 24 novembre 2017.

– 7 mineurs ont également été interpellés.  Le juge de la jeunesse a décidé du placement en IPPJ pour deux d’entre eux.  Les autres font l’objet d’autres mesures prises dans le cadre de la loi sur la protection de la jeunesse.

Diverses infractions sont retenues à charge de ces personnes : vol avec effraction, vol avec violence, destruction de constructions, menaces écrites, rébellion armée à plusieurs, dégradations volontaires de biens mobiliers.

Concernant les incidents du 15 novembre à la Monnaie, à Bruxelles :

À ce stade, 10 arrestations judiciaires ont eu lieu depuis les faits.

– 9 mineurs ont été interpellés. Le juge de la jeunesse a décidé du placement en IPPJ pour l’un d’entre eux. Les autres font l’objet d’autres mesures prises dans le cadre de la loi sur la protection de la jeunesse.

-Un homme Z.S., né en 1999 a également été interpellé. Il a été déféré devant le juge d’instruction. L’instruction est actuellement toujours en cours. il a été libéré par le juge d’instruction.

Diverses infractions sont retenues à charge de ces personnes : rébellion armée, vol avec violence, destruction de constructions, dégradations volontaires de biens mobiliers.

Concernant les incidents du 25 novembre dans le quartier Louise, à Bruxelles et Ixelles :

À ce stade, 4 arrestations judiciaires ont eu lieu depuis les faits.

– 3 mineurs ont été arrêtés. Ils font l’objet de mesures prises dans le cadre de la loi sur la protection de la jeunesse. L’un d’entre eux avait déjà été interpellé après les émeutes du 15 novembre 2017.

– Un homme, P.C., né en 1998 a été déféré devant le juge d’instruction. Il a été libéré sous conditions.

Diverses infractions sont retenues à charge de ces personnes : coups et blessures, rébellion, dégradations volontaires de biens mobiliers.

Au total, 30 personnes ont donc été interpellées dans le cadre des enquêtes sur ces incidents survenus sur le territoire bruxellois en novembre dernier. L’enquête se poursuit afin d’identifier d’autres personnes et d’interpeller les suspects identifiés, confirme le parquet.

Gr.I. – Photo : BX1

  • Interview de Catarina Letor et Jennifer Fuks.

Trouvez un emploi avec Stepstone :