Élections 2019 : voici comment les bureaux de vote sont dépouillés

Tous les bureaux de vote pour les élections européennes, législatives et régionales ont fermé leurs portes dimanche à 16h00 et seules les personnes dans la file étaient encore autorisées à voter de manière électronique, a indiqué le porte-parole du Service public fédéral (SPF) Intérieur, Peter Grouwels. Les présidents de bureaux ont ensuite déposé les urnes des bulletins dans les bureaux de dépouillement où les votes sont triés, validés ou non et comptabilisés.

Dans le canton de Bruxelles-Ville, tous les PV et tickets sont centralisés au Tribunal de première instance de Bruxelles. Notre journaliste Sabine Ringelheim s’est rendue sur place et a interrogé Luc Hennart, le Président du bureau principal de l’arrondissement électoral de Bruxelles, pour nous éclairer sur le déroulement du dépouillement des votes.

Dans les communes utilisant le vote papier, les bureaux ont fermé à 14h. Ils avaient ouvert dans tout le pays à 08h00. Et quelque huit millions de Belges étaient appelés à élire les députés qui siégeront au Parlement européen, à la Chambre et au sein des parlements régionaux (wallon, flamand, bruxellois et germanophone).

Les premières tendances sont connues depuis 16h avec le résultat d’un sondage mené à la sortie des urnes en Région bruxelloise et réalisé par le CEVIPOL, le Centre d’Étude de la Vie Politique de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), réalisé pour BX1.

J. Th. – Photo: Belga/Virginie Lefour

■ En duplex : Sabine Ringelheim

Partager l'article

26 mai 2019 - 18h00