Elections 2019 : un courrier d’Emir Kir fait polémique, une habitante dénonce

Le contenu d’une lettre électorale signée par Emir Kir (PS), candidat à la Chambre et bourgmestre de Saint-Josse, a créé la polémique sur les réseaux sociaux.

La lettre est écrite en turc, nos confrères de la Capitale l’ont traduite, on peut y lire tout le mal que pense Emir Kir du gouvernement fédéral précédent et notamment du “Plan Canal”. Mais ce que dénoncent plusieurs internautes et candidats à d’autres listes, c’est quand Emir Kir dit que le Plan Canal visait spécialement les musulmans, le socialiste est alors accusé alors d’être communautarisme. Dans cette lettre, il dit aussi refuser l’interdiction de l’abattage rituel sans étourdissement.

Sur Twitter, le candidat socialiste a  réagi : “J’ai envoyé un courrier personnalisé rappelant notamment le bilan de mon activité parlementaire, celui du Gouvernement Mr/NVa et les objectifs du PS pour les élections du 26 mai.
La question du plan canal y est abordéet rès brièvement aussi, car elle relève des interpellations régulières que je porte sur ce sujet au Gouvernement depuis 3 ans. Il n’y a donc rien de neuf ni de caché”

La semaine dernière, un tract d’Ecolo, signée par la candidate Ecolo Zoé Genot avait créé le même genre de polémique et de nombreux membres du parti socialiste s’en étaient offusqués.

“C’est pas parce que j’ai un nom turc que je le soutiens”

La rédaction de BX1 a reçu un courrier de la part d’une habitante de la commune de Saint-Josse. Nimet Oz, est étonnée d’avoir reçu un ce courrier dans une enveloppe adressée à son nom : “J’ai reçu un tract politique en turc de la part du bourgmestre socialiste turc de Saint-Josse. J’ai reçu ce tract dans une enveloppe avec mon nom et adresse dessus. bref, un courrier personnalisé.
question :” depuis quand la langue turque est une langue nationale ?? du communautarisme. C est pas parce que on porte un nom turc que je suis turc ou que je soutenir les idées politiques de ce bourgmestre turc.  Je souhaite dénoncer cette pratique et que votre média puisse dénoncer cela”.

Nous avons contacté la Fédération bruxelloise du PS, qui dit regretter que “le courrier ait été diffusé uniquement en turc, sans être traduit en français.”

La rédaction

Partager l'article

21 mai 2019 - 07h40