Disparition de Théo Hayez: les policiers belges et les volontaires poursuivent leurs efforts

Les policiers belges détachés à l’enquête sur la disparition du Belge de 18 ans en Australie sont arrivés à Byron Bay.

Une vingtaine de volontaires étaient encore à pied d’oeuvre samedi pour procéder à des recherches, mais plus d’une centaine ont répondu à l’appel pour se joindre aux efforts dimanche. Deux enquêteurs de la police judiciaire fédérale d’Hal-Vilvorde, ainsi qu’un membre de la cellule personnes disparues ont été dépêchés sur place afin de soutenir les policiers australiens pour mission d’une dizaine de jours. “Nous avons oeuvré avec les autorités belges dès le début de la disparition de Théo Hayez et je me réjouis de travailler en étroite collaboration avec les policiers belges dans les prochains jours”, a communiqué l’inspecteur de la police de Byron Bay, Matt Kehoe.

Les recherches policières physiques ont été interrompues en raison des intempéries mais devraient reprendre la semaine prochaine avec des ressources spéciales se concentrant sur les environs de la plage de Wategos. “Le climat a vraiment joué en notre défaveur, ce qui est frustrant pour tout le monde”, dépeint l’inspecteur. Entretemps, les volontaires de la communauté ont poursuivi leurs recherches en divers endroits. Ils étaient 25 sur le terrain samedi, répartis en groupes sur trois lieux différents, mais ils seront une centaine dimanche, a confirmé à l’agence Belga l’organisateur de ces recherches indépendantes, Christos Tsesmetzis.

Belga

Partager l'article

29 juin 2019 - 14h10