Didier Reynders : “Il aurait fallu choisir de rénover le stade Roi Baudouin”

Le vice-Premier ministre et président de la fédération bruxelloise du MR, Didier Reynders, s’est montré sévère à propos du choix des autorités bruxelloises de construire un nouveau stade en Flandre, hors du territoire régional.

“Dès le début, le choix aurait dû être la rénovation du stade Roi Baudouin”, a-t-il déclaré sur les ondes de La Première. “Quand on a un stade national dans sa région, pourquoi la Région bruxelloise a-t-elle décidé de construire un stade en Flandre ? Sans avoir d’accord de la Flandre ? En outre, il n’y a pas eu de contact, ni de demande avec le fédéral… C’est une responsabilité de la Ville de Bruxelles et de la Région bruxelloise”.

Le vice-Premier ministre espère toutefois que la Belgique pourra obtenir une participation dans l’organisation de l’Euro 2020 et recevra donc ce jeudi un délai pour se mettre en ordre. “Je souhaiterais qu’on puisse avoir encore une chance de participer à cette compétition”, explique-t-il.

C’est en effet ce jeudi que l’UEFA, la fédération européenne de football, doit rendre sa décision quant à l’avenir de la candidature de Bruxelles à l’organisation de plusieurs matches de poule de l’Euro 2020 de football. Deux solutions sont encore possibles : soit Bruxelles obtient un nouveau délai de trois mois pour trouver une solution de repli ou assurer la construction du fameux stade national de Ghelamco, soit l’UEFA décide de stopper net les relations avec la capitale belge et choisit plutôt Stockholm, en Suède, pour organiser ces rencontres.

Gr.I. avec Belga – Photo : Belga/Laurie Dieffembacq

Trouvez un emploi avec Stepstone :