Didier Gosuin (Défi) sur le forcing de l’Open VLD : “Un peu de show, ça n’a pas beaucoup de conséquences”

Le ministre quittera la politique régionale dans les prochains jours.

Il n’a “plus que deux jours“, en tant ministre bruxellois de l’Emploi, comme un nouveau gouvernement bruxellois devrait être formé dans les prochaines heures. Didier Gosuin répondait aux questions de Jean-Jacques Deleeuw ce mardi dans l’Interview. Que pense-t-il du forcing de l’Open VLD ? “Un peu de show, le MR essaye d’en être [dans la future majorité] envers et contre tout, ça n’a pas beaucoup de conséquences“, ironise-t-il.

Il assure qu'”il n’y avait pas de préaccord entre PS, Ecolo et Défi“. Selon lui, il faut que ses compétences – l’Emploi, l’Economie et la Formation- restent au sein d’un seul et même ministère bruxellois. “On constate d’ailleurs qu ces secteurs fonctionnent bien à Bruxelles“.

Quels sont ses plans pour l’avenir, alors qu’il quitera la scène régionale ? “Je vais redevenir bourgmestre d’Auderghem. Je veux faire de la politique autrement“. Il  passera la main de la commune en cours de législature à Sophie De Vos.

T.D.

Partager l'article

16 juillet 2019 - 19h13