Découvrez   

Deux opérations immobilières majeures s’annoncent sur la rue de la Loi

Siège Petrofina Rue de la Loi - Google Street View

Le quotidien L’Écho révèle ce mercredi deux opérations immobilières majeures qui pourraient bouleverser le paysage de la rue de la Loi dans les prochaines années.

Alors que le Plan d’aménagement directeur de la rue de la Loi devrait être finalisé d’ici la fin de l’année (avant d’éventuels recours), les professionnels de l’immobilier sont à l’affût de la moindre opportunité, annonce L’Écho. Le quotidien annonce ainsi que la société Befimmo compte ajouter cet été à son portefeuille immobilier l’immeuble situé au 52 de la rue de la Loi, juste à côté de l’immeuble accueillant le siège social de Touring. Befimmo avait justement entamé des discussions à l’automne 2019 pour annexer cet immeuble afin de le relier en intérieur d’îlot à des propriétés situées dans la rue Joseph II (parallèle à la rue de la Loi). La société bénéficierait alors d’un quadrilatère intéressant sur l’un des axes les plus importants de la capitale.

De l’autre côté de la rue de la Loi, le groupe Total dispose d’un immeuble imposant partagé avec Degroof-Petercam et Cofinimmo et sis sur les rues de la Loi, du Commerce, de l’Industrie et Guimard. Cet ancien siège historique de Petrofina datant des années 1950, accueille encore 900 membres du personnel de Total, mais la direction envisagerait leur déménagement, selon L’Écho. Cela permettrait à Total de revendre ce bâtiment, sur un site qui pourrait accueillir, selon le PAD Loi, une tour jusqu’à 100 mètres de haut, avec une surface constructible totale de 50 000 à 55 0000 m². Total, qui a confié un mandat pour la revente à la société Belsquare, souhaiterait trouver un acquéreur d’ici la fin 2020.

Gr.I. – Photo : Google Street View

Partager l'article

19 août 2020 - 09h53
Modifié le 19 août 2020 - 09h53