Deux mois après leurs installation, les range-vélos inadaptés n’ont toujours pas été retirés

Le cabinet du ministre assure qu’ils seront enlevés dans les prochains mois “aux frais de l’agence qui les avait placés“.

Une cinquantaine de range-vélos accompagnés d’un panneau d’affichage publicitaire ont été installés en novembre dernier dans les différentes communes de Bruxelles. C’est notamment le cas place Flagey, avenue Louise ou rue de la Loi. Problème, ils l’ont été à l’insu du ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics Pascal Smet (SP.A). “Pas bien placés et de mauvaise qualité“, son cabinet a donc demandé à Zoomoa, l’agence à l’origine de l’initiative, de les enlever. Mais aujourd’hui, plus de deux mois après cette demande, rien n’a encore été fait.

Chef de groupe Objectif XL au conseil communal Ixelles, Geoffroy Kensier s’interroge sur la suppression de ce mobilier urbain. “Je me demande s’il ne faudra pas indemniser l’agence en cas de retrait forcé puisqu’elle avait obtenu l’autorisation“, indique-t-il à nos confrères de La Capitale.

Le cabinet du ministre indique de son côté avoir “demandé une enquête et le ministre a donné son point de vue sur le sujet“. “Nous avons enjoint Bruxelles Mobilité de faire enlever ces dispositifs (…) ils ne correspondaients pas à l’autorisation accordée et parce que le ministre estime qu’il ne faut pas ajouter du matériel sur l’espace public qui s’avère gênant dans certains cas. Cres dispositifs devront être enlevés dans les prochaines semaines, aux frais de l’agence qui les avait placés“, conclut le cabinet de Pascal Smet.

Rédaction

Partager l'article

11 janvier 2019 - 11h53