Un détenu sur quatre récidive dans les deux ans

La proportion élevée de prisonniers en Belgique par rapport au reste de la population est liée en particulier aux récidives, ressort-il d’un rapport établi par le Groupe du Vendredi, think tank indépendant, évoqué dans Le Soir mardi.

Sur les vingt dernières années, 57 % des condamnés dans les prisons belges étaient des récidivistes. Un sur deux a fait l’objet d’au moins sept condamnations dans les vingt ans qui ont suivi sa première peine. Et un détenu sur quatre avait récidivé dans les deux ans qui ont suivi sa sortie. Selon les auteurs de l’étude, “le catalyseur criminogène qu’est la prison amène logiquement un taux de récidive particulièrement élevé, alimentant par là même un cercle vicieux entre la surpopulation et la récidive, augmentant au passage la dangerosité des ex-détenus de retour dans la société”. Le rapport chiffre aussi la politique carcérale actuelle : 51 euros par an et par habitant, contre respectivement 38 euros en France et 37 euros en Allemagne.

Belga

Partager l'article

27 novembre 2018 - 07h06