Des travailleuses domestiques sans-papiers témoignent de la pénibilité de leur métier

Des militants de la CSC ont mené une action ce jeudi pour interpeller les parlementaires sur les pénibles conditions des travailleuses domestiques sans-papiers.

Lucia est travailleuse domestique depuis de nombreuses années en Belgique. Arrivée dans notre pays il y a 22 ans, sa situation n’est toujours pas régularisée. Un statut précaire qui la rend vulnérable. Conséquence : elle tombe régulièrement entre les mains d’employeurs violents et pervers. Ecoutez son témoignage dans ce reportage.

Sept militants interpellés

Sur ces images, vous pouvez également voir l’action menée par des militants de la CSC dans les toilettes du Parlement fédéral. Ils ont collé des affiches sur lesquelles on peut lire : “Vos toilettes propres, nos propres papiers”. Sept d’entre eux ont été interpellés. “Retenu.e.s par la police du parlement, le sort des militants de la Ligue est entre les mains du président de la chambre Sigfried Bracke”, peut-on lire dans un communiqué de presse du MOC.

■ Reportage de Catarina Letor et Béatrice Broutout

Partager l'article

25 avril 2019 - 18h08