Découvrez   

Des toilettes devant le Parlement : les gérants de saunas privés manifestent

Quelques gérants de saunas privés ont protesté mercredi en face du Parlement fédéral, au Parc royal de Bruxelles, contre la fermeture de leurs établissements en raison de la crise sanitaire. Ils ont indiqué ne pas comprendre la différence de traitement entre leurs saunas et les piscines publiques, autorisées pour leur part à rouvrir leurs portes depuis le 1er décembre.

La bannière des manifestants arborait une déclaration du virologue Marc Van Ranst: “Les saunas privés et centres de bien-être peuvent, selon moi, rouvrir. Du point de vue virologique, il n’y a aucune raison de les laisser fermés.

Les gérants de centres de bien-être privés soulignent par ailleurs qu’ils sont tenus de respecter les mêmes normes d’hygiène que les piscines publiques qui, elles, ont été autorisées à rouvrir.

Il n’y a pas de risque de contamination dans un centre de bien-être privé puisqu’il n’y a pas de contact avec d’autres personnes, contrairement à la piscine publique où les gens se croisent régulièrement dans les couloirs de nage“, affirme un gérant de centre de bien-être privé à Genk.

Belga

Partager l'article

20 janvier 2021 - 16h47
Modifié le 20 janvier 2021 - 16h47